Quand parlent les fils du vent (poésies)
Ed BoD

Le cirque est par excellence le domaine du rêve et des sensations fortes. A l’ombre des chapiteaux, les artistes frémissent ressentent, rêvent, s’amusent en amusant, pleurent en riant... Ils apparaissent au matin pour donner du bonheur, puis ils s’éloignent, leur mission accomplie. Vivant intensément leur éphémère quotidien, ces fils du vent jonglent avec les mots, rivalisent d’équilibre avec les sentiments, défient les lois des limites et des connaissances. Ils savent bien eux, que l’essentiel se trouve toujours au-delà des apparences. Le cirque restera toujours un poème ambulant.

De ses nombreuses années passées dans le monde du cirque, Michèle Barbier, auteure de pièces de théâtre et d’ouvrages consacrés à cet univers encore mystérieux, propose ici de dévoiler et partager la poésie naturelle qui émane de la piste, parfois rude, toujours enchantée.

livres